Rachat de crédits en CDI

Le rachat de crédits est une proposition financière qui peut mettre un petit coup de fouet dans l’optimisation de la trésorerie d’un consommateur. Cette aide financière accordée par les institutions financières est soumise à conditions. Le contrat de travail est l’une des conditions pour appuyer sa demande. Un consommateur étant employé en CDI (Contrat à Durée Indéterminée) peut-il profiter de cet emprunt ? Nous faisons un point sur cette situation dans ce billet.

 

cdi rachat credit

Regrouper ses crédits avec un emploi à durée indéterminée

Lorsqu’un ménage souhaite contracter un emprunt (prêt pour acheter un véhicule, crédit pour financer un projet personnel, crédit pour accéder à la propriété…), les institutions financières demandent des garanties diverses. Les garanties demandées permettent à l’établissement d’évaluer la capacité de remboursement. Il faut savoir qu’en France, le taux de surendettement, qui correspond à un rapport entre les ressources et les dépenses, ne doit pas excéder 33 % au risque de se voir refuser cette aide financière. Le rachat de crédits fonctionne sur le même principe.

De fait, si l’intéressé présente un contrat à durée indéterminée, il aura plus de chances d’obtenir le rachat des crédits qu’un intérimaire ou un employé sous CDD. Pourquoi ? Le contrat à durée indéterminée diminue le risque des impayés puisque l’intéressé à des revenus fixes. Même si les banques (ou institutions de crédits) s’adaptent à la situation en centrant davantage l’étude du dossier sur la capacité de remboursement, le contrat de travail reste un atout pour le demandeur d’un regroupement des crédits. Toutefois, il faut bien avoir à l’esprit que le CDI n’est pas un critère déterminant dans l’acceptation des demandes de regroupement de crédits. En effet, les organismes de prêts vont se baser sur d’autres facteurs :

  • les ressources,
  • le montant du rachat de crédits souhaité,
  • les charges diverses,
  • les différentes garanties.

Un employé en CDD qui cumule régulièrement les contrats, par exemple, peut présenter d’autres garanties comme un garant, un organisme qui se porte caution ou encore un bien immobilier à hypothéquer.

Pour résumer, il ne faut, par conséquent, pas se limiter à ce critère. Le CDI est un atout et non un facteur décisionnel. Prenons un autre exemple simple : un salarié en CDI dont le taux de surendettement est excessif n’aura, dans la plupart des cas, pas d’accès à cette proposition financière qu’est le regroupement des crédits pour la simple et bonne raison que sa capacité de remboursement est au plus bas. Les banques ne prennent pas de risques trop élevés lorsqu’un défaut de paiement peut entrer en jeu.

cdi types rachat credits

La consolidation des crédits concerne quels types de crédits ?

À titre purement indicatif, la consolidation des crédits peut être partielle ou totale et peut concerner uniquement les crédits à la consommation ou regrouper les crédits immobiliers avec les prêts à la consommation. Attention, les banques (ou établissements de crédits) ne rachètent rarement les prêts immobiliers à 0 % ni les prêts immobiliers à 1 %. De plus, il est bon d’évaluer la situation si vous avez investi dans la pierre en profitant du dispositif Scellier.

Le CDI constitue une garantie supplémentaire pour les banques (ou organismes de crédit), mais ne fait pas l’unanimité dans la décision finale. Il faut rester prudent et bien analyser les clauses et les conditions du contrat du rachat des crédits avant de s’engager.

Donnez une note 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.