Rachat de crédits au chômage

Être au chômage est une situation difficile tant pour le moral que pour la situation financière. Cette affirmation est d’autant plus réaliste si vous avez vécu un licenciement. Il faut, cependant, relever la tête et s’acharner à trouver des solutions pour vivre le plus aisément possible. Le rachat de crédits est-il une bonne idée ? Est-ce qu’on peut avoir un recours à ce dispositif lorsqu’on est au chômage ? Nous faisons le point avec vous !

rachat credits chomage

Pourquoi avoir recours au rachat de crédits ?

Lorsqu’on commence à envisager le rachat de crédits, c’est qu’on a le sentiment de se sentir « serrer » au niveau du budget. Entre les courses alimentaires, les achats vestimentaires, le bien-être personnel et le paiement des crédits et des factures quotidiennes, le compte bancaire vire rapidement dans le « rouge ». Avant que la situation vire au dramatique, il faut revisiter son budget en période de chômage et limiter les dépenses. Lorsqu’on dit « limiter les dépenses », il ne faut pas voir l’extrême. Il faut analyser ses dépenses afin de rééquilibrer son budget.

dettes chomage rachat credits

Qui peut vous épauler dans vos démarches ?

La première option est de réévaluer ses véritables besoins. Il y a sûrement certaines dépenses que vous pouvez limiter ! Vous pouvez également demander des reports de mensualités chez certains établissements de prêts. Certains contrats prévoient des reports lorsque le souscripteur se trouve en grande difficulté financière. Malheureusement, cette solution n’est qu’une question de mois.

credits chomageSelon la situation personnelle, il est possible de demander de l’aide aux divers organismes sociaux. La CAF, par exemple, peut verser des aides pour le paiement du loyer. Le chômage peut également vous ouvrir des droits sur une aide pour le financement de la complémentaire de santé. Rencontrer une assistance sociale est une bonne idée pour connaître ses droits. Si vous avez des proches plus fortunés, vous pouvez également demander son aide contre une reconnaissance de dettes. Vous pouvez également jouer sur les lois pour diminuer le coût de vos assurances.

Si malgré votre tentative de réévaluer votre budget, vous êtes toujours endettés, il faudra envisager des solutions plus radicales comme le dossier de surendettement ou le rachat des dettes par les organismes de crédits. Le rachat de crédits permet de solder l’ensemble de ses dettes (crédit à la consommation ou crédit immobilier et crédit à la consommation), en réalisant un seul prêt à un taux unique. L’allongement de la durée du nouveau prêt permet de réduire considérablement le montant mensuel du remboursement (jusqu’à 60 % dans certaines situations).

commission surendettement chomage

Le chômage met-il un frein au rachat de crédits ?

Il faut être réaliste ! La situation professionnelle est un critère décisif pour l’obtention d’un rachat de crédits. Le fait d’être dans une situation précaire est un point négatif. Il existe, tout de même, quelques pistes envisageables pour obtenir une ouverture de prêts regroupés :

  • Si vous êtes propriétaires, vous avez la possibilité d’hypothéquer votre bien immobilier.
    L’hypothèque permet à un organisme de prêt d’avoir une solide garantie. Il faut, dans ce cas de figure, faire un rachat de crédit hypothécaire (crédits à la consommation avec le crédit immobilier).
  • Si vous avez un garant.
    Un organisme ou un proche peut se porter garant pour vous. Le co-emprunteur doit impérativement avoir un CDI.
  • Si votre statut est fonctionnaire vacataire.
    Les contrats de vacataire sont en CDD, mais sont spécifiques puisqu’ils sont reconduits chaque année. Si le taux d’endettement est faible, la demande de rachat de crédit peut être acceptée.
  • Si vous êtes un client fidèle depuis de longues années.
    Oui, cela peut paraître incroyable, mais un fidèle client n’ayant jamais rencontré de problèmes d’impayés a peut se voir accorder un rachat de crédit.

En cas d’échec, il ne reste qu’au demandeur endetté de passer en commission de surendettement auprès de la Banque de France.

Donnez une note 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.