Rachat de crédits en Belgique

Les Français ne sont pas les seuls à connaître des problèmes d’endettement. Nos amis, les Belges, sont aussi concernés par ce fléau. Être fichés en Banque Nationale de Belgique (BNB) met des barrages au rachat de crédits proposé par les différents organismes financiers. Pour éviter de subir les conséquences qu’engendre le fichage en Banque Nationale de Belgique, le rachat de crédits hypothécaires comme des crédits à la consommation peut être une solution crédible.

interdit bancaire belgique

Rachat de crédits en Belgique pour éviter le surendettement

L’interdit bancaire ferme énormément de nombreuses portes. Voici une petite liste de conséquences d’un interdit bancaire en Belgique :

  • Les différents instruments de paiement sont retirés (carte bancaire comme le chéquier). Le citoyen fiché a le droit uniquement à une carte de retrait.
  • Le citoyen belge ne pourra plus contracter de crédits classiques (prêt personnel sans justificatif, crédits renouvelables, prêts pour financer un véhicule…).
  • Le citoyen belge ne pourra plus utiliser les cartes de crédit associées à des crédits renouvelables.
  • Le citoyen belge ne pourra pas contracter de prêts immobiliers pour accéder à la propriété.

surendettement belgique

Quelles sont les causes principales du surendettement en Belgique ?

Le Service de lutte contre la pauvreté de la Belgique a soumis récemment un rapport. Dans ce document, on peut lire les indicateurs suivants :

devis regroupement de credit
  1. Les dettes dites d’adaptation. Le citoyen belge s’endette auprès un accident de la vie (divorce, licenciement, invalidité…).
  2. Les dettes dites de survie. Les charges sont supérieures aux revenus. Le citoyen n’est plus en mesure de payer ses factures (énergie, loyer, assurance, eau…) ni d’honorer ses dettes auprès des créanciers.
  3. Les dettes dites de compensation. Le citoyen ne peut s’empêcher d’acheter même s’il n’en a pas les moyens financiers (tabac, alcool, achat compulsif…).
  4. Les dettes dites de surinvestissement. Le citoyen ne sait pas gérer son budget.

banque nationale belgique

Comment éviter d’être fiché en Banque Nationale de Belgique ?

Avant de tomber dans ce grand trou noir, il est possible de trouver des arrangements avec les différents créanciers. Par exemple, certains créanciers autorisent le report des mensualités. Bien que cela ne soit qu’une solution provisoire, elle peut vous dépanner… le temps de demander un rachat des crédits.

Le rachat de crédits est un allégement des mensualités qui est possible grâce à une reprise de l’ensemble des prêts en cours par un seul créancier. Le citoyen n’a plus qu’une mensualité à payer à un taux d’intérêt unique. La durée du rachat de prêts est variable, ce qui permet de baisser au maximum le montant de la somme due chaque mois pour le remboursement de l’emprunt.

Tout comme en France, il existe trois types de rachat de crédits en Belgique :

  • La première solution est de réunir les prêts à tempérament (c’est le nom donné au crédit à la consommation en Belgique).
  • La seconde solution est de revisiter les prêts immobiliers.
  • La troisième solution est de regrouper les prêts à tempérament avec les prêts immobiliers (ce sont les rachats de crédits hypothécaires ou mixtes).

solution surendettement belgiquePour évaluer votre capacité de remboursement, vous pouvez effectuer des simulations en ligne auprès des différents créanciers. Les courtiers sont également à votre disposition pour faire une étude personnalisée et vous accompagner dans votre quête.

Rachat de crédits en Belgique
Donnez une note 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.